UNE HISTOIRE EN RIRES ET LARMES POUR RÊVEURS AFFAMES …
Rose est une jeune infirmière à domicile. Les gens l’appellent le garçon manqué. Pensez donc, une femme qui parle toute la journée de films de cowboys et qui manie la seringue comme un pistolet, voilà des manières pour le moins originales ! Garou est un homme à tout faire : un peu maçon, un brin garagiste, un poil cantonnier … Les gens l’appellent le simple – Pensez donc, un homme qui glane les chaussures usagées et qui dresse une poule, voilà des activités primaires, douteuses et peu reluisantes. Si l’une, à l’instar des héros du Far West, rêve d’aventures et de justice, l’autre rêve de voyages et d’ailes. Et parfois, comme dit l’adage populaire, le rêve devient réalité. Ainsi, lorsqu’à la sortie de l’hiver, le cadavre d’un riche propriétaire terrien est retrouvé dans les narces*… sans chaussures ! …… Les regards se tournent rapidement vers Garou. Un coupable idéal, à moins que Rose …
Du théâtre de bric et de broc qui se la joue cinéma pour une histoire loufoque lorgnant avec malice et amour du côté de la marge.
* Les narces : un marécage
Rose et Garou / juillet 2017
Rose et Garou

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>